Gurrah (extrait)

Tinto Time


Flash is required!

Body and Soul


Flash is required!

Gurrah


Flash is required!
Ecoutez un extrait :
Flash is required!

Tinto Time


Flash is required!

Body and Soul


Flash is required!

Gurrah


Les titres :
South West
Souvenir imaginé
Le Semeur
Teemoo
Gurrah
Red Ground (Les Grands animaux)
Charme
Tinto Time
Talma
La Fête au Village (Umbrella Man)
Body and Soul
Le Chat et le pivert

© photo
Pierre Boussaguet Septet Le Semeur

Pierre Boussaguet, contrebasse, direction

Stéphane Guillaume, flûte, saxophones soprano & ténor

André Villéger, clarinette, saxophone ténor

Luigi Grasso, saxophones alto & ténor

Nicolas Dary, saxophone ténor

Vincent Bourgeyx, piano

François Laizeau, batterie

 

Prix : 20 €(frais de port inclus)

Acheter

Ref : 64023

Le Semeur
Distinction : Sélection Jazz Hot

Pour cet hommage au saxophoniste Guy Lafitte, à l'occasion du 90ème anniversaire de sa naissance, Pierre Boussaguet a réalisé un travail admirable de composition et d'arrangement servi par le talent de quatre des meilleurs saxophonistes que l'on puisse réunir et d'une rythmique de premier plan. 

 

"Pierre Boussaguet précise honnêtement son problème avec le fait de «rendre hommage»: ça «oblige seulement à se référer au passé». Pour lui, «seul compte le présent». Comme il ne veut pas «ressusciter», il a opté pour «conter une histoire d'aujourd'hui». Donc n'espérez pas toujours "entendre" Guy Lafitte dans ce CD qui lui est consacré, par ailleurs superbement conçu avec un livret qui informe (ce qui devrait être toujours le cas) et une précision des solistes pour chaque morceau. La première composition de Pierre Boussaguet est dédiée à notre chère région, South West. Belles parties pour section de saxes. Le ténor de Nicolas Dary évoque plus Rollins que Lafitte mais ce n'est pas incongru puisque notre regretté Guy est entré dans le "moderne" par Rollins. Beaux alliages sonores quasi "classiques" (avec flûte) sur un excellent jeu de balais dans Souvenir imaginé pour évoquer Carlos Gardel qui fascinait Guy (Bourgeyx est parfait pour le tango). Dans son solo, Pierre Boussaguet nous rappelle l'excellence de sa sonorité. On retrouve cette grande musicalité et cet amour du son chez Boussaguet et les saxes dans l'exposé de Le Semeur. L'échange entre Guillaume et Grasso, plein de flamme, est pour nous un peu long. Pureté des saxophones digne du quatuor Marcel Mule en introduction et background de Teemoo qui évoque vraiment Guy Lafitte. La composition est de lui et Nicolas Dary a la sonorité pulpeuse et la dimension expressive qui rendent justice à notre star du sax ténor (beau travail de Bourgeyx). Pour le coup, c'est un véritable hommage. Pour nous, c'est un des meilleurs titres de l'album. Le point faible pour nous, c'est le son de sax soprano en solo, très "moderne convenu" (Red Ground plus coltranien qu'africain à nos oreilles). Il est d'un meilleur effet quand il chante dans les parties d'ensemble (Charme : beau solo de Bourgeyx). Dans une approche qui doit swinguer, Pierre Boussaguet orchestre très bien pour une section de saxes que ce soit pour une composition personnelle (Gurrah) ou pour un thème de Guy Lafitte (Tinto Time). La section de saxes met bien en valeur le beau thème de Boussaguet, Talma qu'il a enregistré avec Guy Lafitte (1993) puis joué au festival Bis de Marciac avec Wynton Marsalis (j'y étais). Dans la présente version, Vincent Bourgeyx joue avec classe (on regrette le soprano au lieu d'un ténor). La Valse au Village de Vincent Rose et Larry Stock fut un succès de Léo Marjane en 1939 avant la reprise vingt ans plus tard par Dizzy Gillespie sous le titre d'Umbrella Man. Le présent arrangement est très plaisant opposant le genre boîte à musique à une machine à swing avec l'intrication réussie de Dary (ts), Villéger (cl), Grasso (as) et Guillaume (fl). Nous avons souvent entendu Guy Laftte jouer Body and Soul, il convenait donc de reprendre ce cheval de bataille pour sax ténor depuis l'ère Hawkins. L'exposé écrit en section de saxes est superbe tout comme le jeu de Bourgeyx et le solo de Villéger (sur de belles tenues de saxes). Le disque se termine par une prise en concert de Le Chat et le pivert, médium swing, que Boussaguet a dédié à Guy Lafitte et Gérard Badini, dans lequel nos quatre souffleurs jouent bien sûr du sax ténor. Une belle réussite musicale."

Michel Laplace, Jazz Hot – n° 680, été 2017

 

"Pierre Boussaguet est de ces musiciens français dont le talent, quel que soit le contexte, ne se dément jamais. (...) En filigrane, à travers des mélodies que Guy affectionnait, Body and Soul, bien sûr, mais aussi La Fête au village et des compositions qu'il avait signées, Tinto Time ou Teemoo, se dessine le portrait d'un musicien et d'un homme dont le souvenir n'est pas près de s'éteindre. Pour couronner ce bel album, un fleuron, Talma, ballade du contrebassiste, à la mélodie prégnante et au charme nostalgique."


Jacques Aboucaya, Jazz Magazine - N°692, mars 2017

 

"Ce disciple de Ray Brown adoubé par son maître a plusieurs cordes à son arc. Le Semeur (...) montre ses talents d'arrangeur pour quatre saxophones et une rythmique et, s'il est dédié à Guy Lafitte, ce n'est en rien un hommage stylistique au saxophoniste mais plutôt une œuvre consacrée à son instrument. "

Philippe Vincent, Jazznicknames - mai 2017

 

"Soutenus par une rythmique où le leader est entouré de Vincent Bourgeyx et de François Laizeau (...) les quatre souffleurs se renvoient joyeusement la balle sur des arrangements écrits pour eux. Dans un répertoire en grande partie de sa plume, Pierre Boussaguet a aussi complètement revisité quelques morceaux qui étaient des chevaux de bataille de Guy Lafitte."

Philippe Vincent, Jazzmagazine - N°695, juin 2017

 

Vos avis

Soyez le premier à donner votre avis

Donnez votre avis

* champs obligatoires